13 thérapies naturelles de physiothérapie

Qu’est-ce que la physiothérapie ?

PhytothérapieLa physiothérapie est l’utilisation thérapeutique de ressources naturelles ou artificielles tels que l’eau, l’énergie électrique, le froid, certaines huiles (comme la paraffine : Paraffinothérapie) ou boues, certains climats (altitude, soleil), etc…
Nous allons dans cet article vous présenter plusieurs thérapies naturelles de physiothérapie mais nous vous invitons également à en découvrir d’autres dans notre dictionnaire en ligne des méthodes thérapeutiques.

 

Thérapie naturelle 1 : l’actinothérapie

L’actinothérapie est l’utilisation thérapeutique des rayons lumineux, infrarouges et ultraviolets en dermatologie ou rhumatologie dans le traitement du rachitisme par exemple.
→ Voir aussi luminothérapie, naturothérapie et photothérapie.

 

Thérapie naturelle 2 : l’aérothérapie

L’aérothérapie est l’utilisation thérapeutique du grand air dont l’air marin et des montagnes pour le traitement de maladies comme par exemple certaines affections pulmonaires (asthme…).
→ Voir aussi thalassothérapie.

 

Thérapie naturelle 3 : l’algothérapie

Très utilisée en cure de thalassothérapie, l’algothérapie est l’utilisation thérapeutique d’algues sous forme d’applications locales, de cataplasmes et de bains.
L’algothérapie postule que les algues utilisées (fucus et laminaires récoltées au fond de la mer, broyées finement puis chauffées au maximum à 50° Celsius), ont des vertus hydratantes et qu’elles améliorent ainsi le passage des oligo-éléments à travers la peau.
Son utilisation serait conseillée pour certains problèmes épidermiques, le vieillissement et les rhumatismes.
→ Voir aussi thalassothérapie.
Bibliographie : Les algues source de vie d’A. Saury aux éditions Dangles.

Algothérapie

 

Thérapie naturelle 4 : l’apithérapie

L’apithérapie (d’apis : abeille), est l’utilisation thérapeutique et diététique des produits récoltés, transformés ou sécrétés par l’abeille comme le miel, le pollen, la gelée royale et même, le venin.
Aussi vieille que l’apiculture (les Égyptiens la pratiquait dès 2600 avant J.C.), les hommes ont vite découvert qu’ils pouvaient utiliser le miel (entre autres) non seulement pour sucrer leurs aliments de manière naturelle et fermenter leurs boissons, mais aussi pour en faire des médicaments.
→ Voir aussi biothérapie.
Bibliographie : Apithérapie, médecine des abeilles de R. Romerego et T. Cherbuliez aux éditions Amyris & Aide-mémoire d’apithérapie – comment traiter 64 maux courants par les produits de la ruche ? d’Y. Donadieu aux éditions Pocketnature.

Apithérapie

 

Thérapie naturelle 5 : la biothérapie

La biothérapie est l’utilisation thérapeutique d’organismes vivants (comme les ferments lactiques, les levures et même certains microbes) ou de substances prélevées sur des organismes vivants (comme les hormones, les extraits d’organes ou de tissus).
→ Voir aussi apithérapie.
Bibliographie : Biothérapie ou les médecines de C. Brelet Rueff aux éditions Albin Michel & Homéopathie et biothérapie de H. Lernout aux éditions Similia.

 

Thérapie naturelle 6 : la lithothérapie

La lithothérapie est l’utilisation thérapeutique de l’énergie développée par les minéraux.
La lithothérapie postule qu’une pierre à des propriétés spécifiques, qu’elle peut transmettre sa force et que cette énergie naturelle peut-être captée par celui qui la touche ou la porte sur lui (sous forme de bijoux ou simplement dans une poche ou encore par l’apposition du minéral sur l’organe malade ou sur le chakra correspondant) ou bien en l’absorbant sous forme d’élixir.
→ Voir aussi naturothérapie.
Bibliographie : Manuel pratique de lithothérapie – ces pierres qui soignet et gui guérissent de C. Valentin aux éditions Jouvence & Dictionnaire des pierres utilisées en lithothérapie de R-G. Boschiero et M. Schwab aux éditions Vivez soleil.

Lithothérapie

 

Thérapie naturelle 7 : la luminothérapie (héliothérapie)

La luminothérapie, que l’on nomme aussi l’héliothérapie, est l’utilisation thérapeutique du rayonnement solaire qui semble avoir un effet stimulant sur l’organisme.
→ Voir aussi naturothérapie, physiothérapie, photothérapie et thalassothérapie.

 

Thérapie naturelle 8 : la nutrithérapie

La nutrithérapie est l’utilisation thérapeutique des nutriments.
→ Voir aussi naturothérapie, oligothérapie et micronutrition.
Bibliographie : Nutrithérapie de A à Z de P. Chavaux aux éditions Marabout, La nutrithérapie de J-P. Curtay aux éditions Boiron & La nutrithérapie de M. Massol aux éditions Puf.

 

Thérapie naturelle 9 : l’olfactothérapie

L’olfactothérapie est l’utilisation thérapeutique des odeurs.
L’olfactothérapie postule, telle la « Madeleine de Proust », qu’une expérience peut laisser un souvenir ancré à une odeur.
Ainsi, grâce à ce lien et à l’utilisation de parfums, le praticien (appelé olfactothérapeute) va par exemple pouvoir accompagner le patient vers un état de conscience modifié, puis le guider dans l’exploration d’un souvenir oublié inhibant et favoriser sa guérison.
→ Voir aussi naturothérapie et hypnose.

 

Thérapie naturelle 10 : l’olilothérapie

L’oligothérapie est l’utilisation thérapeutique des oligoéléments en complément de ceux apportés par l’alimentation.
→ Voir aussi naturothérapie et nutrithérapie.

Au fait, qu’est-ce qu’une oligoélément ?
Du grec oligos qui signifie petit, nom donné aux éléments métalloïdes ou métalliques ne représentant qu’un pourcentage infime des constituants des organismes vivants (moins de 1 g par litre) et dont la présence à l’état de traces est cependant indispensable à la croissance et à la vie des animaux, des hommes et des végétaux (cuivre, fer, fluor, iode, magnésium…). Une carence est souvent responsable de troubles divers (exemple : carence en fer = anémie).
Bibliographie : Oligo-éléments et oligothérapie – matières médicale, propriétés et indications thérapeutiques des sels minéraux de C. Binet aux éditions Dangles & Guide de l’oligothérapie, un ouvrage collectif aux éditions Romart.

 

Thérapie naturelle 11 & 12 : la photothérapie & la luxthérapie

La photothérapie est l’utilisation thérapeutique de la lumière – solaire ou artificielle – sur la peau qui semble avoir un effet stimulant sur le système nerveux.
Par exemple, il serait possible d’améliorer un état dépressif par l’exposition à une lumière artificielle intense.

La luxthérapie est une branche spécifique de la photothérapie qui utilise une lumière non colorée intense et semble avoir des effets bénéfiques dans le traitement de la dépression dite saisonnière c’est-à-dire qui se manifeste à certains moment de l’année.
→ Voir aussi actinothérapie, luminothérapie et naturothérapie.
Bibliographie : Photodermatologie et photothérapie de T. Amblard aux éditions Masson.

Photothérapie

 

Thérapie naturelle 13 : la pressothérapie

La pressothérapie est l’utilisation thérapeutique de la pression de l’air.
Le sujet enfile une paire de longues bottes gonflables activées par un compresseur qui augmente progressivement la pression en vue d’activer la circulation sanguine et lymphatique pour notamment favoriser un nettoyage naturel de l’organisme.

13 thérapies naturelles de physiothérapie
5 (100%) 31 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *