Changement de prénom : film « To the bone »

To the bone : changement de prénom pour une révolution

To the bone : Changement de prénomBonjour à tous !

Je suis un passionné de cinéma et lorsque le sujet parle de thérapie, je suis bien entendu doublement intéressé. D’accord, pour le film américain « To the bone » de Marti Noxon (qui vient de sortir en France il y a quelques mois) c’est du cinoche (Netflix en plus) mais quand même… D’ailleurs, comme cela est précisé dès le départ, avant même le générique, ce film a été créé par et avec des gens ayant souffert de troubles alimentaires. On est donc dans le vécu, même si cela est romancé et moins cru que la réalité. Tant mieux, on est quand même dans une optique ciné et pas docu. Ceci dit, certaines scènes réalistes peuvent heurter votre sensibilité. Mais en tant que thérapeute, il est normalement possible de trouver la bonne distance…

 

Le changement c’est possible !

Puisque nous sommes ici dans un blog-forum parlant notamment de psychogénéalogie, la stratégie du psy spécialiste des troubles alimentaires, le Dr. William Beckham (Keanu Reeves), a particulièrement attiré mon attention. Il propose à sa patiente, la jeune Ellen (Lily Collins : la fille de Phil), de changer de prénom, comme pour changer d’histoire, comme pour se débarrasser d’une vieille histoire (vieux jeu : vieux je) qui n’est pas ou plus la sienne…

Pour ce faire il est très flexible en acceptant le rejet de la thérapie familiale (belle élégance, belle alliance), finalement pas effective dans le cas présent (et visiblement déjà fait sans succès, chacun campant sur ses positions, sauf la demi-soeur…). Il est honnête (pas l’habitude ?) et il l’étonne (en faisant un peu de provoc : « J’suis pas ultra fan de ton prénom », il met les formes par bienveillance et par respect). Il capte son attention et déclenche son adhésion :

« J’peux pas le changer comme çà », dit-elle comme une évidence (on peut presque entendre « J’peux pas changer comme çà… »). « C’est impossible… », dit-elle avec maintenant une pointe de curiosité dans la voix créée par le champ des possibles qui s’ouvre devant elle.

Ben si, le changement c’est possible…

Changement de prénom pour changer son horizon

 

Le changement de prénom est-ce facile ?

Si ce changement de prénom est facile pour certaines personnes (les autres patients du psy par exemple qui ne connaissent pas encore très bien Ellen et qui savent qu’il est obligatoire de changer), cela est plus compliqué pour une autre : sa mère (pour le père on ne sait pas… il est absent du casting…).

On apprend plus tard que l’arrière grand-mère (je dirais maternelle) portait… le même prénom… La petite fille ose dire à ce moment-là : « Je parie qu’elle ne l’aimait pas non plus… » (comme si elle sentait une énergie encore présente).

Bon, bien sûr, pas de raccourci simpliste à faire automatiquement (attente programmée des parents…), car il n’y a pas qu’une seule piste à explorer, mais cela semble être un bon début…

La méthode radicale de Beckham semble aussi avoir des résultats… (la dialogue interne à la fin du film est particulièrement bien réussi 😉

Je sais pas vous, mais moi cela me donne envie de continuer dans cette direction, de poursuivre ma mission…:-)

Bon visionnage ! Bon chemin…

Bien à vous,

Laurent

Changement de prénom : film « To the bone »
5 (100%) 33 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *