Graphologie & graphothérapie : présentation & définitions

Graphologie et graphothérapieSi l’écriture est pour certains le reflet de la personnalité, voire de l’âme, pour d’autres elle est un support utilisé en psychothérapie permettant non seulement de mieux se connaître mais aussi de soigner certains maux en mettant les mots en forme.
Dans cet article de notre dictionnaire en ligne des méthodes thérapeutiques et de développement personnel, nous allons vous présenter la graphologie et la graphothérapie.

La graphologie : définition

Le mot graphologie vient du grec :

  • graphein = écrire
  • et de logos = science.

C’est une méthode d’interprétation de l’écriture ayant pour principal objet de découvrir le lien existant entre l’écriture et la personnalité de son auteur.

Graphothérapie : le journal intime
La graphologie postule que l’écriture entraîne des mouvements spontanés révélateurs de soi et que ces informations peuvent permettre de définir de manière plus ou moins précise un type de personnalité classé au sein d’une graphotypologie.
Pour devenir graphologue, il faut suivre une formation spécifique se déroulant généralement sur plusieurs années.

 

Bibliographie sur la graphologie

Pour en savoir plus sur la graphologie, je vous invite à lire les ouvrages suivants :

  • Cours pratique de graphologie – les révélations de l’écriture d’A. Lecerf aux éditions Dangles.
  • La graphologie – manuel pratique de C. Vanini aux éditions De Vecchi Poche.
  • L’Abc de la graphologie de J. Crepieux-Jamin aux éditions Puf.
  • La graphologie simplifiée et la graphothérapie de R-P. Provost aux éditions Privat.

 

La graphothérapie : définition

Cette méthode visant à développer une meilleure connaissance de soi est une forme de psychothérapie basée sur des exercices d’écriture manuscrite.
Elle postule que l’écriture est un bon tremplin pour enclencher le processus de communication entre le conscient et l’inconscient.
Par exemple, apprendre à modifier certains signes graphiques d’une écriture semblent influer sur l’inconscient.
Haut vecteur de communication avec soi-même, l’écrit est de plus protecteur, car l’auteur peut rester le seul lecteur. En sophrologie par exemple, un temps d’écriture après une séance peut aider à renforcer les effets bénéfiques de la séance. C’est ce que l’on nomme le temps de lecture réalisé normalement avec le sophrologue.
Notons ici que l’écriture est également utilisée en art-thérapie où elle peut notamment prendre la forme d’une métaphore ou d’un conte devenant parfois thérapeutique.
Le journal intime intensif (voir Ira Progoff) est aussi un moyen d’utiliser l’écriture pour aller de mieux en mieux. Alors pourquoi ne pas prendre un petit carnet pour y coucher dès maintenant ce qui vous passe par la tête ? Vous allez vite vous rendre conte (pardon compte 😉 qu’à ce petit jeu là vous avez tout à gagner…

Écrire pour retrouver le sourire...

Écrire pour retrouver le sourire…

Bibliographie sur la graphothérapie

Envie d’aller plus loin et de mieux comprendre ce que la graphothérapie peut faire pour vous ? Voici quelques conseils de lecture :

  • La graphologie simplifiée et la graphothérapie de R-P. Provost aux éditions Privat.
  • Pédagogie de l’écriture et graphothérapie de R. Olivaux aux éditions Masson.
Graphotherapie : l'écriture thérapeutique

A chacun sa méthode…

Graphologie & graphothérapie : présentation & définitions
5 (100%) 14 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *