Morphopsychologie et morphocoiffure : définitions

La morphopsychologie : définition

MorphopsychologieLa psychomorphologie, plus généralement nommée morphopsychologie, est une méthode postulant qu’il existe, sans distinction de races, une relation entre la forme et le psychisme.

Par exemple, l’observation de la forme du visage (structurée selon plusieurs facteurs comme l’hérédité et le milieu socio-famillial, professionnel…) peut donner des informations sur le sujet.
Si son front est haut et large, il accorde une grande place au mental et au spirituel.
Alors qu’avec des pommettes saillantes il donne sa préférence à une vie affective et émotionnelle.

L’objectif principal de cette lecture permet de mieux se connaître mais aussi de mieux connaître les autres pour notamment améliorer les relations interpersonnelles.

Notons ici que le terme psychomorphologie est aussi utilisé pour nommer une méthode de lecture du visage (observation / interprétation) développée par Bernard Vivier.

Bibliographie sur la morphopsychologie
→ Pour aller plus loin sur la découverte de la morphopsychologie, nous vous invitons à découvrir la caractérologie (voir l’un des prochains articles de notre blog) et les livres suivants :

  • Le visage, reflet de l’âme – cours pratique de morphopsychologie dynamique, de J. Spinetta aux éditions Dangles.
  • Convaincre grâce à la morphopsychologie, de B. Guthmann et P. Thibault aux éditions Marabout.
  • La morphopsychologie, de M. Tassart-Lainey aux éditions Bernet Danilo (collection Essentialis).
  • Caractérologie et morphopsychologie, de L. Corman aux éditions Puf.
  • Le visage, reflet de l’âme – cours pratique de morphopsychologie dynamique de J. Spinetta aux éditions Dangles.

Morphocoiffure

 

La morphocoiffure : présentation

La morphopsychologie a donné naissance à d’autres méthodes directement basées sur son concept comme par exemple la morphocoiffure.

Développée par le coiffeur français Marc Dugast, la morphocoiffure postule que d’ordonner ses cheveux c’est ordonner sa personnalité.

Ainsi la manière dont les cheveux sont ordonnés autour du visage donne des informations sur le sujet.
Par exemple :

  • une femme qui adopte le cheveux court « type garçonne » dénote aisance et indépendance,
  • si la raie est au milieu c’est le signe d’une volonté d’équilibre intérieur entre le yin et le yang (féminin, masculin)
  • et le port d’une frange peut indiquer une certaine timidité et informer sur une peur éventuelle de se dévoiler.
Morphopsychologie et morphocoiffure : définitions
4.92 (98.33%) 12 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *