Phytothérapie, herboristerie & gemmothérapie | Définitions

Phytothérapie : l'art des plantes médicinalesVous le savez si vous êtes déjà lecteur de notre blog et de notre dictionnaire en ligne des thérapies en particulier, notre souhait n’est pas de proposer une présentation complète de chaque méthode, car il faudrait au moins un livre à chaque fois… L’idée est simplement de vous faire découvrir ou redécouvrir des méthodes d’hier et d’aujourd’hui dans le but de vous sensibiliser aux médecines naturelles, parallèles et complémentaires et de vous permettre ainsi de trouver des solutions supplémentaires à vos problèmes de santé. Au programme du jour plusieurs définitions utilisant les plantes médicinales : la phytothérapie, l’herboristerie et la gemmothérapie.

 

La phytothérapie

Cette méthode plusieurs fois millénaires (on en trouve trace en Inde en 2 000 av. J-C) consiste à utiliser les plantes pour un usage thérapeutique.
La consommation de ces plantes médicinales (dont nous proposons une définition ci-dessous), se fait traditionnellement sous forme de tisanes, de poudres, de gélules, de teintures, etc., mais pas seulement.
En effet, il est important de signaler qu’aujourd’hui, environ un médicament sur deux est issu d’une plante ou contient des molécules issues de plantes : 40 à 50% des molécules présentes dans les médicaments de synthèse proviennent des plantes.

Phytothérapie : gélules

Les plantes médicinales

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit comme « plante médicinale » tout végétal contenant, dans l’un ou plusieurs de ses organes, des substances pouvant être utilisées à des fins thérapeutiques ou qui sont précurseurs dans la synthèse chimico-pharmaceutique.

 

L’herboristerie

L’herboristerie utilise des préparations à base de plantes fraîches ou séchées à boire, à inhaler ou à appliquer sur la peau, directement ou dans un bain. Il s’agit là d’une science vieille comme le monde, l’Homme ayant toujours utilisé les plantes pour ses vertus médicinales. L’histoire de l’herboristerie remonte donc à la préhistoire, puis est passée par les herboristes et les apothicaires du Moyen Âge avant d’arriver jusqu’à nous sous les différentes formes que nous connaissons : tisane, gargarisme, cataplasme, lavement, fumigation…

Herboristerie : tisane de camomille

 

La gemmothérapie

La gemmothérapie utilise des préparations à base de bourgeons et de radicelles, c’est-à-dire de jeunes pousses. Ces tissus sont à préparer par macération avec un mélange contenant de l’eau, de la glycérine et de l’alcool. Ce mélange peut être dilué pour éviter le risque de surdose ou concentré pour renforcer les effets en fonction de l’objectif thérapeutique visé et de la personne à traiter. Voir notamment les travaux du docteur en médecine Pol Henry (1918 – 1988).

Gemmothérapie : bourgeon de pissenlit

→ Le sujet vous intéresse et vous voulez en savoir plus ? Alors nous vous invitons à découvrir nos articles sur l’aromathérapie et bientôt sur l’homéopathie qui sont avec la gemmothérapie et l’herboristerie les branches principales de la phytothérapie.Voir aussi physiothérapie et naturothérapie.

 

Formations en ligne et à distance

Notre centre de formation en ligne et à distance Agoracadémie ne propose pas de programme d’enseignement en phytothérapie mais une formation à distance en aromathérapie, en micronutrition et bientôt en naturopathie. Ces formations sont (seront pour la naturopathie) certifiantes et vous pouvez en découvrir le programme en vous rendant dans notre boutique en ligne. Bien entendu, comme toujours en cas de question, nous sommes à votre disposition pour y répondre très rapidement.

 

 

Allez plus loin : La bibliographie de la phytothérapie, de la gemmothérapie et de l’herboristerie

  • La phytothérapie d’A-S. Nogaret aux éditions Organisation éditions.
  • La phytothérapie de V. Pitman aux éditions J’ai lu.
  • Abc de la phytothérapie dans les maladies infectieuses de J-C. Lapraz, J. Valnet et C. Duraffourd aux éditions Grancher.
  • La gemmothérapie, médecine des bourgeons de P. Andrianne aux éditions Amyris.
  • De l’orthomoléculaire à la gemmothérapie de N. Sprangers aux éditions Amyris.
  • L’herboristerie au quotidien de P. de Bonneval aux éditions Recto-verseau.
  • Se libérer de l’anxiété par l’herboristerie de D. Lamarre aux éditions Quebecor.
Phytothérapie, herboristerie & gemmothérapie | Définitions
5 (100%) 15 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *