Médecine douce : alternative, ayurvédique et MTC

Quelle médecine douce choisir ?

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les différentes médecines douces dites non conventionnelles. Issues de traditions parfois séculaires, elles ont résisté à l’avènement de la méthode scientifique classique et s’utilisent aujourd’hui à titre préventif et complémentaire mais aussi alternatif.

C’est pourquoi nous présentons dans notre dictionnaire en ligne des thérapies cette définition de la médecine douce et des différents courants : alternative, ayurvédique, naturelle et traditionnelle (chinoise : MTC).

Mais avant de vous présenter les méthodes douces, voici une première définition, celle de la « méthode classique » que nous connaissons tous.

 

Qu’est-ce que la méthode classique ?

Définition de la méthode générale classique dite traditionnelle :

Elle est l’ensemble des connaissances modernes concernant les maladies, les traumatismes, les infirmités et les moyens de les traiter (voir également allopathie).

A noter : le docteur en médecine est aussi appelé médecin généraliste ou omnipraticien après l’obtention de son diplôme d’état et l’exercice illégal (c’est-à-dire sans ce diplôme) est puni par la loi.

 

Qu’est-ce que la médecine alternative ?

Définition de la médecine alternative :

Approche différente de la santé et de la maladie qui peut s'envisager comme une forme de rejet de la méthode classique traditionnelle. Elle propose de choisir d'autres systèmes (par exemple l'homéopathie) permettant de comprendre et de traiter la maladie d'une autre manière.

On la nomme alternative mais aussi parallèle, non traditionnelle et holistique, voire même marginale ou populaire.

La méthode alternative est souvent pratiquée de manière complémentaire, c’est-à-dire en utilisant une forme thérapeutique supplémentaire (apports vitaminiques ou alimentaires, méditation…) à celle de l’approche classique traditionnelle.

 

Qu’est-ce que la médecine ayurvédique ?

Définition de la médecine ayurvédique :

L'origine de cette science de la longévité et de la santé semble remonter à plus de 5000 ans. Elle postule que la maladie se déclare toujours lorsque  l'équilibre corps - âme - esprit est altéré et cherche donc à maintenir cet équilibre pour prévenir le sujet des maladies, stimuler et rétablir sa santé.

La démarche thérapeutique ayurvédique est composée de trois étapes :

  • la prévention des maladies et la guérison des douleurs,
  • le rétablissement de l'équilibre physiologique,
  • le renforcement des organes et des systèmes fonctionnels.

 

Qu’est-ce que la médecine naturelle ?

Définition de la médecine naturelle :

Ensemble des modes de traitement qui font appel aux défenses naturelles de l'organisme en cherchant à les renforcer plutôt qu'à les remplacer (acupuncture, homéopathie, mésothérapie, phytothérapie …).

Elle ne se substitue pas à la méthode classique officielle et ne s'applique pas aux affections majeures.

 

Qu’est-ce que la médecine traditionnelle chinoise ou MTC ?

Définition de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) :

La méthode traditionnelle chinoise est une science plusieurs fois millénaire postulant que l'être humain appartient à l'univers et est régit par les mêmes lois (circulation de l'énergie).

La MTC vise à rétablir le bon écoulement de l'énergie grâce à ces différentes branches dont l'acupuncture, le massage Tui na, la diététique, la pharmacopée (recueil de recettes ou formules médicales) et les exercices énergétiques (Tai chi chan, Qi gong).

 

Alors douce, alternative, ayurvédique, naturelle ou MTC, à vous de choisir…

Newsletter

News & réductions !

Test : Testez-vous !