Apprendre la PNL | Technique PNL : le feedback PNL

ImprimerEnvoyer

>Dans l’article « Communication et feed-back PNL : la critique et le ragot », je vous ai brièvement parlé de la technique PNL du feedback que j’utilise très souvent en tant que formateur, coach ou manager (et plus généralement dans la vie de tous les jours).

Entrons un peu plus dans le détail et comprenons aujourd’hui ce qu’est un feedback PNL et comment réaliser un feedback PNL.

Qu’est-ce qu’un feedback PNL ?

Il s’agit d’un terme anglais qui signifie renvoyer une information ou un résultat.

Ce terme est notamment utilisé dans une conception de la communication qui se nomme boucle de rétroaction.
Un émetteur (vous) envoie un message qui est capté par un récepteur (votre interlocuteur).
Et pour qu’il y ai véritablement communication, le récepteur doit adresser à l’émetteur un message qui est appelé retour d’informations ou feedback.
L’émetteur reçoit ce feedback et peut ainsi contrôler la qualité de son message (souvent parasité à l’aller comme au retour par différents phénomènes : autre modèle du monde, bruits extérieurs…) en jugeant l’effet produit sur le récepteur.
Ainsi, grâce à ce retour d’informations, il peut faire une comparaison entre l’effet souhaité (faire comprendre un message) et l’effet obtenu (message compris ou pas).
La boucle est bouclée et une nouvelle boucle de rétroaction peut être créée soit pour envoyer une nouvelle information (si le premier message a bien été compris) soit pour envoyer un complément d’information (si le premier message n’a pas bien été compris).
En effet, rappelez-vous qu’il est de la responsabilité de l’émetteur de se faire comprendre. Donc si le message n’a pas été compris par le récepteur, un autre message permettant de rendre l’information plus compréhensible doit être envoyé dans l’attente d’un nouveau feedback…
Et ainsi de suite jusqu’à ce que le message soit bien compris.

Qu’est-ce que la technique du feed-back PNL ?

En PNL, la technique du feedback permet aussi de nourrir votre interlocuteur d’informations précieuses sur par exemple son comportement et sur les conséquences de ce comportement.
Cette nourriture a la vocation de favoriser une prise de conscience qui pourrait bien susciter chez lui l’envie de faire évoluer son comportement.
Bien entendu, si et seulement si il estime que ces modifications sont vraiment nécessaires.

Le GRAND plus de cette technique (et cela est une constante en PNL), c’est la manière élégante et en douceur de réaliser et d’envoyer le message (message envoyé à l’autre – feedback – ou à soi-même – auto feedback).

« Feed-burger » ou « Feed-gastronomique » ?

Préparez-vous à manger pour nourrir ou pour faire vomir ?

Lorsque j’ai appris cette technique du feedback PNL, celle-ci m’a été présenté comme une recette très simple qui se prépare comme un sandwich très appétissant.
Deux fines tranches de pain moelleux et au milieu une succulente fine tranche de jambon.

Cela donne concrètement :

  • commencez par énoncer de manière positive les faits que vous avez observés,
  • puis suggérez* une ou deux pistes d'améliorations,
  • et terminez par une évaluation globale positive.

Et comme tout bon cuisinier qui se respecte, vous devez aussi vérifier que votre cuisine est appréciée.
Aussi, vérifiez toujours la bonne compréhension de votre feed-back et demandez à votre interlocuteur s’il est d’accord avec vous.

Essayez donc cette recette dès maintenant et vous m’en direz des nouvelles !

* veillez toujours à ce que votre suggestion concerne un fait améliorable.

Newsletter

News & réductions !

Test : Testez-vous !