Coaching scolaire | Prépa d’examen – Entraînement suite 4/6

ImprimerEnvoyer

Un plan d'action pour réussir votre examen : votre entraînement

Nous avons vu dans le dernier article, une technique simple peu avoir des effets  redoutables d’efficacité.
Afin de vous aider à encore mieux vous préparer, voici une deuxième technique de relaxation également basée sur la respiration.

2ème technique de respiration
Une fois votre respiration ventrale maîtrisée (voir la 1ère technique de respiration), vous pouvez faire le même exercice pendant quelques minutes en rajoutant une petite parole intérieure de calme sur l’expire (c’est également très discret).

Par exemple : « calme » ou « je suis calme »

Notez, et cela est très important, que vous devez allonger ce mot comme s’il s’agissait d’un chewing gum : « callllllllllllme », « je suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis calllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllme ».
Vous allez voir, l’effet est trèsssssssssss puissant !!!

Et si vous avez besoin d’énergie, ajoutez donc un mot inducteur d’énergie à l’inspire :
« dynamique » ou « je suis dynamique ».
Là aussi la prononciation (intérieure) est importante et doit être énergique.
Votre préparation mentale
La relaxation c’est bien mais ajouter de la préparation mentale c’est mieux !
En coaching (surtout sportif), la visualisation est un outil très souvent utilisé (skieur descente, golfeur par ex.).
Vous allez donc ici apprendre à visualiser votre réussite.

Technique de préparation mentale

Le cerveau ne fait pas vraiment la différence entre le réel et l’imaginaire. Du coup, en visualisant votre réussite vous engagez un processus positif favorisant la réussite.
Pour ce faire, commencez par utiliser les deux techniques de respiration que vous connaissez maintenant.
Une fois votre respiration installée et les inductions activées (petites paroles int. : callllllllllllme + dynamique), fermez les yeux et visualisez-vous pendant votre examen en train de prendre du plaisir à être là, en situation. Tout se passe exactement comme vous le désirez.
Si cela ne va pas comme vous le voulez, stoppez un instant l’exercice et, les yeux toujours fermés, concentrez-vous sur votre respiration calme et dynamique quelques instants avant de reprendre votre visualisation. Et ainsi de suite pendant quelques minutes.

Bien entendu, les premières visualisations peuvent être un peu difficiles. Mais avec de la pratique, rien d’impossible !
Entraînez-vous régulièrement et, avec le temps, vous pouvez visualiser d’autres moments importants comme par exemple le petit déjeuner du jour J, puis le transport jusqu’au lieu de l’examen, etc.
Je vous invite même, dans un deuxième temps et pour peaufiner votre préparation mentale, à visualiser le moment où vous fêtez votre réussite…

Conseil du coach

Si cela est possible, essayez de vous rendre dans la salle d’examen quelques jours ou semaines avant l’examen afin de vous imprégner de ce lieu. Cela est très aidant car le lieu devient ainsi un élément inconnu en moins sur votre liste (et vous pouvez avoir une visualisation encore plus complète, plus précise).
Je vous conseil également de réaliser des visualisations avec différents scénarios car le changement au dernier moment (changement de salle par exemple) est toujours probable et il ne faut pas que cela déclenche du stress en vous. Rappelez-vous, il vaut mieux prévenir plutôt que guérir ;)

Newsletter

News & réductions !

Test : Testez-vous !